BAZAR Créatif

Ici se réuniront les membres du Cercle des Compagnons du Pymhe'z, afin d'élaborer leurs projets pour la promotion de la culture littéraire !
 
PortailAccueilPortail NetvibesCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [OuroPo] Le Projet d'edophoenix ( Compagnon LJ - EDELJI )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Rob "edophoenix" EDELJI
Compagnon du Pymhe'z
Compagnon  du  Pymhe'z
avatar

Nombre de messages : 192
Localisation : devant mon écran, en train de taper sur le clavier, tiens c'te question !
Date d'inscription : 06/05/2007

07122008
Message[OuroPo] Le Projet d'edophoenix ( Compagnon LJ - EDELJI )

Papa Midnight a écrit:

Pourquoi le Maître des songes ?
Parce que mon projet concerne le rêve : il s'appuie sur la dichotomie entre le rêve et la réalité ( les joueurs sont donc des rêveurs et leurs PJ, des Projections inconscientes ( P.I.)
Le Meneur du Jeu, quant à lui, n'est donc pas le "Maître du Donjon", mais bien plutôt le "Maître des Songes " et des illusions.
Je n'ai pas encore mis le projet en forme ( les exams approchant, je fais ça à mes temps de pause entre deux séances de révisions ! )

mais il s'articule autour de l'imprévisibilité du rêve ( avec un dé spécial simulant cet aspect imprévisible ) et tire son inspiration de plusieurs théories de mécanique quantique, comme annoncé dans les inspis ;

l'expérience du Chat de Shrödinger et le principe d'indétermination de Heisenberg.




Quant à moi, je suis actuellement étudiant en Licence d'Histoire ( mais plus pour très longtemps ^^ ), j'ai 25 ans, je suis chrétien ( et fier de l'être !) et mes centres d'intérêts sont ( évidemment ) les jeux de rôles, mais aussi la littérature ( tous les genres, mais en particulier les romans historiques ), le cinéma, le théâtre ( 11 ans de pratique ), la Voile, le ski, le handball, manger, boire ( mais pas de l'alcool ), fumer ma pipe à moi, et voilà, en gros.




edit.: on m'a posé la question, irl, de savoir si l'on pouvait utiliser le même thème que moi ( le rêve ).
C'est évidemment possible, du moment que l'on respecte toujours le thème imposé pour le projet :
l'absurde & le paradoxe

_


note : cette présentation est issue d'un fil particulier dans le forum d'origine.
N'hésitez pas à introduire votre propre fil par une petite présentation semblable - pas besoin d'être nominal, mais simplement de connaître un peu vos goûts, activités et sources d'inspirations favorites !
_

_________________
"Le Paradis, c'est un roman devant un bon feu ! " - Théophile GAUTHIER.
"Toute notre dignité consiste donc en la pensée " - B. PASCAL, Pensées.
"Si le monde n'a absolument aucun sens, qu'est-ce qui nous empêche d'en inventer un?" - Lewis Caroll, Alice au pays des Merveilles.
"Vouloir nous Brûle, et Pouvoir nous Détruit" - H. de Balzac, La Peau de Chagrin.


Compagnon LAROCHE-JOUBERT du Pÿmhe'z__


Dernière édition par Compagnon LAROCHE-JOUBERT le Dim 7 Déc - 15:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://edophoenix-rob.blogspot.com/search/label/A-%20ludologie

 Sujets similaires

-
» Dossier : Vekoma WDI Projet n°389 Steel Looper Custom MK-1200 (SMM2)
» croquis projet BD
» Projet UNIQUE !
» Du projet utopique "Nildanirmë"
» Casting - Projet Spectacle Musical Bénévole
Partager cet article sur : Excite BookmarksDiggRedditDel.icio.usGoogleLiveSlashdotNetscapeTechnoratiStumbleUponNewsvineFurlYahooSmarking

[OuroPo] Le Projet d'edophoenix ( Compagnon LJ - EDELJI ) :: Commentaires

Citation :

contraintes utilisées :
architecture en parallélisme ( phrases au nombre de pieds paire, avec césure à l'hémistiche ).
Lipogramme : oblitération des « f » - excepté dans « Faë », car il n'y a pas de noms qui ne contiennent aucun « f » ( « elfe » et « fée » en contiennent aussi. ).


Les Portes du Rêve


- Bonjour ! » entendit le petit garçon, tout juste derrière son dos. Il sursauta, se retourna : une créature très grosse et toute poilue, avec une tête de taureau se tenait là.
- Qui es-tu ? » demanda le petit garçon, tout surpris et intrigué.
- Je suis un Minotaure. » dit le Minotaure.
- Je ne savais pas, que ça existait ! » répondit le petit garçon, avide d'en apprendre plus.
- Je n'existe pas, je suis une ombre. C'est ce qu'on appelle, une Ombre Portée. »
- Ah ? Pourquoi ? »
- Comme une ombre, on peut me voir. Et tout comme une ombre, on ne peut me toucher. Je suis un personnage de rêve, Quand tu t'éveilleras tu comprendras. »
- Je rêve en ce moment ? Mais je suis bien éveillé !
- Mais non tu ne l'es pas ; tu rêves que tu l'es. Tu es comme le chat de Schrödinger, à la fois endormi et éveillé.
- Je ne comprends pas, peux-tu m'expliquer ?
- C'est une sorte d'expérience, menée par un grand physicien. C'est simple en fait, ça veut dire : tu es une personne spéciale, car tu as conscience que tu rêves.
- Je n'ai pas l'impression de rêver, et de plus je suis bien éveillé.
- Tu n'en as pas l'impression, mais je suis dans ton rêve. En te disant que tu rêves, je t'en donne la conscience. En vrai, tu n'es pas un petit garçon, car tu as plus de vingt et une années.
- Pourtant je suis bien un petit garçon, puisque j'ai huit ans et toutes mes dents.
- Ce n'est qu'une Projection Subconsciente de ton rêve, en réalité ton vrai « moi » est en état de songe et tu es un Rêveur.
- mais je ne comprends pas, tous tes mots compliqués !
- C'est que tu rêves que tu ne comprends pas, en réalité tu connais bien ces mots dans ta tête. Tu ne peux rêver que des mots que tu connais déjà, tu en connais plein comme étudiant de psychologie.
- Je suis capable de savoir, quand je dors et que je rêve ?
- Oui : c'est pour ça que je peux te le dire. Tu es spécial, je te l'ai dit.
- Mais à quoi ça me sert, de le savoir au fait ?
- Le Rêve est une porte, sur un autre monde.
- Mais où suis-je, alors ici ? Et comment je suis arrivé jusqu'ici, si je ne fais que dormir et que rêver ?
- Je ne peux pas te dire tout ça désolé, je ne peux répondre qu'à une question.
- Pourquoi ?
- C'est le principe d'indétermination d'Heisenberg.
- Qu'est-ce que c'est ?
- un autre physicien, qui a établit ceci : on ne peut jamais connaître simultanément, la position et la vitesse d'une particule. Ainsi tu dois choisir entre connaître ta position, ou connaître le chemin qui t'y a amené.
- Ah ? Alors où suis-je ?
- Tu es dans le monde de l'Inconscient collectif, mais les savants appellent ça l'Inconscient Global.
- Merci beaucoup à toi, mais je ne comprends pas.
- Vas donc le découvrir par toi-même !
- D'accord au revoir !
- Prends garde ! Tu as une mission à remplir, tu dois vite la découvrir !
avant de te réveiller ! »
cria le très grand Minotaure, tandis que le garçon s'éloignait.

Celui-ci découvrit qu'on pouvait rencontrer de nombreuses personnes bizarres, dans ce monde rêvé où rien ne se ressemblait et où tout était étrange :
des Créatures de Petite Taille, et des Créatures de Très Grande Taille.
Les Personnes de Petite Taille, étaient les Kobolds qui se cachaient sous les racines des arbres, les Korrigans qui vivaient dans les cavernes sous la terre, les Nains qui fabriquaient des objets de fer ou d'or, les Gobelins qui creusaient des galeries et vendaient des métaux aux Nains, les Dryades qui vivaient au coeur des arbres, et les Faës, des créatures mystérieuses et puissantes qui vivaient dans les bois.
Les Personnes de Très Grande Taille étaient les Minotaures, Les Cyclopes, qui n'avaient qu'un seul oeil au-dessus du nez, les Géants des Collines, les Ogres et les Goules, qui avaient tous les quatre la même origine biologique.
On croisait aussi des animaux ''mothylogiques'' : des phénix, des vouivres – serpents ailés à la peau de feu, des dragons, des centaures, des pégases, des hydres ou des licornes !
Certains avaient des épées de fer, d'autres des pistolets laser.
Certains se déplaçaient à cheval, d'autres en hélicoptère.
Il croisa des robots et des chevaliers.

L'un des chevaliers, avec sa cotte de maille, ne chevauchait pas un destrier, mais conduisait une voiture antigravité, qui flottait à dix centimètres au-dessus du sol.
- Elle marche grâce à la poussée vectorielle ! tenta t-il de lui expliquer,
- Qu'est-ce que c'est ? » demanda le garçon, mais il ne comprit rien aux explications du chevalier. Finalement, celui-ci lui dit :
- Tu dois le savoir, sinon tu ne pourrais pas rêver que je te le dis ; j'imagine que tu lis beaucoup de livres de science fiction !
- Oui, sans doute. Comment sais-tu que je rêve ?
- Les humains ne peuvent visiter notre monde qu'en rêvant...
- Ah ? Mais, en...
Au moment où le garçon allait prononcer un mot, commençant par la sixième lettre de l'alphabet, il ressentit une douleur insoutenable à la tête, et il tomba sur le sol.
- Tu as mal ? Tu as dû vouloir prononcer un mot interdit !
- Pourquoi ?
- C'est le Petit Peuple des bois qui a jeter un Enchantement : afin que nul ne puisse plus jamais prononcer le nom de leur Peuple : chaque fois que l'on veut dire un mot qui contient la lettre par laquelle commence leur nom, on a mal à la tête !
- Tu veux parler du Peuple des... Aïe !!

Il rencontra des personnages de dessin animé : Donald et le canard noir des cartoons, qui se disputaient en jouant du piano dans un bar.
En passant sous un tunnel, il rencontra un homme paniqué qui courait : il avait une tête de cochon de cartoon, alors qu'il était un homme normal(1).
Le petit garçon découvrit même qu'il pouvait voler dans les airs, alors qu'il croyait trébucher ! Il sentit qu'il devait s'envoler haut, et dépassa les nuages. Là, il vit le Maître des Songes et de l'Illusion qui lui révéla sa mission : délivrer sa pupille, la Princesse des Contes, qui s'appelait Alice, retenue au Château du Chat botté. C'était un Chat curieux : il disparaissait parfois. On ne voyait plus que son sourire.
Alice avait été capturée parce qu'elle avait bu, comme une sotte, une bouteille de potion qui faisait rapetisser ! Elle avait lu l'étiquette « bois-moi », et l'avait bue, alors qu'elle avait oublié de cueillir le champignon magique qui fait grandir !
Devant le château, un corbeau montait la garde. Mais un renard sortit d'un buisson et lui révéla qu'il était si beau et avait une si belle voix qu'il était le phénix des bois alentour. Le petit garçon put passer et délivrer la princesse. En ressortant du château avec celle-ci, il crut entendre le renard faire la morale au corbeau :
- Apprenez que tout bonimenteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute :
Cette leçon vaut bien une princesse, sans doute. »

En continuant sa route, le petit garçon vit que la route menant à la piste de décollage ( quelle drôle d'idée d'emprunter une piste de décollage, alors qu'il pouvait s'envoler tout simplement comme Superman, sans prendre l'avion ! Mais le rêve était ainsi : il ne pouvait plus s'envoler ailleurs que sur cette piste ! )
était barré par un cyclope gigantesque, qui beugla en le voyant arriver :
- Hah ! le compagnon d'Ulysse ! Ecoute-moi bien, je vais te manger ! Mais comme je suis de bonne humeur, je te laisse le choix :
Si tu dis la vérité, tu seras rôti, mais si tu dis un mensonge, tu seras bouilli ! A toi de choisir !
- Je serais bouilli ! » répondit l'enfant.
C'est de la triche ! répliqua le Cyclope, mais il fut obligé de le laisser passer...

Et c'est ainsi que le petit garçon réussit sa mission – qui consistait à libérer Alice, grâce à l'aide de ses compagnons le renard et le Minotaure !

(1) -Il s'agit d'une scène coupée du film « Qui veut la peau de Roger Rabbit », dans lequel le détective se retrouve affligé d'une tête de cochon, en châtiment de son intervention dans l'enquête du juge de Toonville.


Vous remarquerez que ce background s'inspire dans une large mesure du thème de "Rêves de Dragon"... et d' "Alice au Pays des Merveilles " de Lewis Caroll ! Egalement du Petit Prince de Saint-Exupéry ;-P


Dernière édition par Rob "edophoenix" EDELJI le Sam 26 Fév - 17:45, édité 3 fois
Citation :


Les Règles.


Bien. Vous avez donc compris que les joueurs sont des Rêveurs, ils incarnent des personnages appelés Projection Subconsciente, et les personnages et créatures qu'ils rencontrent sont des Ombres Projetées dans leur rêve. Le meneur de jeu enfin, est nommé Maître des Songes et de l'Illusion ( ou MaSonli – prononcer « maçon-lit », pour faire plus court. )
Dans ces rêves, on ne peut jamais incarner un magicien, mais il est possible de trouver des potions ou des ustensiles magiques – comme des instruments de musique, des flûtes qui hypnotisent, pas exemple.
Les Projections Subconscientes sont généralement des humains, mais peuvent rencontrer des personnages très exotiques.
Les humains ont six caractéristiques : illogisme, physique, adresse, équilibre, taille et beauté.
l'illogisme est l'intelligence du rêve, ou plutôt une sorte de « contre-intelligence » qui permet d'appréhender et de comprendre la nature illogique et absurde des Mondes du Rêve.

Chaque personnage a 3 de base, et peut aller jusqu'à 6. Chaque personnage a droit à 6 points supplémentaires à répartir comme il l'entend. Il peut retirer des points à une de ses caractéristiques pour les ajouter à une autre.

Une Pojection ne peuvent pas être un magicien, mais elle peut sacrifier trois points de caractéristiques afin d'acquérir un pouvoir : voler, force accrue ( cela multiplie la caractéristique de physique par 3, invisibilité, passe-murailles, respirer sous l'eau, voir les événements 8 secondes à l'avance...
Le MaSonli peut décider de limiter l'utilisation de ces pouvoirs à un nombre limité par partie.

Pour résoudre une action simple, il suffit de lancer 2 dés à 6 faces ( D6 ) de couleur différente.
Si le premier fait 1 ou 6, alors le jet du deuxième dé est inversé ( par exemple, un 6 vaudra 1, un 5 vaudra 2, un 4 vaudra 3, etc. ). Si le premier dé indique un nombre pair ( 2 ou 4 ) alors, rien ne se passe, car le jet est équilibré, si il indique un nombre impair, alors, une complication intervient. C'est au MaSonli de choisir cette complication – elle doit être incohérente par rapport à la situation.
Ce premier dé représente l'incohérence du Monde du Rêve.
Le deuxième dé représente la difficulté de l'action. Pour que l'action réussise, le deuxième dé doit être inférieur ou égal à la caractéristique visé.

Pour résoudre une action conflictuelle, cela se complique :
la plupart du temps, la confrontation doit être résolue par la ruse – ou la persuasion :
Tout d'abord, la créature-Ombre n'écoutera les paroles que si la beauté de la Projection Subconsciente est supérieure à la sienne. Ensuite, la Projection n'a une chance de convaincre la créature-Ombre que si elle possède une Illogisme supérieure à celle de la créature-Ombre.
Parfois, la Projection la plus belle doit demander à la Créature-Ombre d'écouter la Projection la plus illogique.
Mais cela ne suffit pas : car pour convaincre réellement le créature-Ombre, la Projection doit aussi pouvoir développer un raisonnement illogique, un sophisme ou un paradoxe, et l'exposer au MaSonli afin que celui-ci juge si la Projection a réussi à convaincre la créature-Ombre.

Une flûte magique permet de convaincre automatiquement une créature-Ombre, sans avoir à jeter les dés, ni à préparer un argument illogique. Mais une flûte magique a un nombre d'utilisation limitée à une fois, ensuite, elle devient une flûte normale et ne peut plus servir à hypnotiser.

mais parfois, la force doit s'en mêle !
Dans ce cas, l'adresse sert à porter des coups : on ne lance qu'un dé, que l'on ajoute à la caractéristique d'adresse de l'attaquant, et on fait pareil pour l'attaqué. Celui qui obtient le résultat le plus élevé remporte l'action : soit l'attaquant réussit à toucher l'attaqué, soit l'attaqué réussit à esquiver l'attaque.

Si l'attaquant a touché, on recommence l'opération avec cette fois la caractéristique physique :
si le résultat de l'attaquant est supérieur à celui de l'attaqué, on retire un point de physique et d'adresse à l'attaqué.

Le combat continue jusqu'à ce que l'un des deux combattants voit l'une de ces deux caractéristiques tomber au-dessous de zéro : s'il s'agit d'une créature-Ombre, alors, elle disparaît dans un nuage de fumée qui fait « pouf ». S'il s'agit d'une Projection, alors son Rêveur se réveille : il ne peut plus jouer pendant une minute entière, c'est le temps qu'il lui faut pour se rendormir.
Une fois rendormi, il retrouve toutes ses caractéristiques à leur total de départ – excepté l'illogisme.
Au bout d'un certain nombre de réveil – défini par la taille de sa Projection, il ne peut plus se rendormir : le rêve a tourné au cauchemar, et le cauchemar à l'insomnie !

Une épée, une hache, un poignard ou un gourdin donne un bonus de +6 au physique d'attaque en combat.
Un pistolet ou un arc donne un bonus de +6 au physique d'attaque en combat.

Un bouclier donne un bonus de +3 au physique de défense en combat.
Une cotte de maille, ou un gilet pare-balles donne un bonus de +6 au physique de défense en combat.
Une armure de chevalier donne un bonus de +9 au physique de défense en combat.
des bottes magiques ou tout autre chose magique, médaillon, anneau, ceinture, etc. peuvent donner un bonus de +6 à l'adresse de défense en combat.

l'équilibre sert dans les situations au gré du MaSonli; La taille est un indicatif : certaines potions ou champignons permettent de l'augmenter, ou au contraire, la fait diminuer.
Normal, c'est la taille soit d'un enfant humain de huit à onze ans, soit d'un adulte humain de trente-cinq ans : cela équivaut à six réveils.
Petite Taille : qui équivaut à un quart de la taille normale d'un adulte, ou à la moitié de la taille normale d'un enfant, ne donne plus droit qu'à trois réveils.
Très Grande Taille : qui équivaut à trois fois la taille normale d'un adulte, ou à six fois la taille normale d'un enfant, donne droit à neuf réveils.

Quand des Projections veulent effectuer une action collective, on prend la caractéristique la plus élevée du groupe, et on ajoute 3 par personnage supplémentaire aidant à faire l'action.
Ceci est valable également quand des créatures-Ombres coopèrent.

aucune course-poursuite n'est possible dans les mondes du Rêve, qui obéissent au Principe d'incertitude – ou d'indétermination – d'Heisenberg :
on ne peut jamais connaître simultanément la position et la vitesse d'une particule – ou d'un véhicule, qui se comportent comme des particules, dans les mondes du Rêve – !
Si les Projections veulent attraper une créature-Ombre, ils devront lui tendre un piège ou une embuscade : dans ce cas, on procède à un jet en opposition de l'adresse de la Projection la plus adroite participant à l'embuscade, contre l'adresse de la créature-Ombre.
Et ceci est réciproque.

Enfin, durant le rêve ( la séance de jeu ), il est interdit de prononcer un mot contenant la sixième lettre de l'alphabet, sous peine perdre 1 point d'illogisme.
Quand une Projection a 0 ou moins en illogisme, son rêveur se réveille, et ne peut se rendormir qu'après une minute. Une fois rendormi, il ne disposera plus que de la moitié de ses points d'illogisme – arrondi au supérieur – jusqu'à la fin du rêve.
Wow, c'est intéressant et original, mais difficile, dans le sens ou les PJ doivent être assez érudits pour inclure des figures de style littéraires. Ou alors, il faut un "maçon-lit" capable de simuler l'Illogisme des Rêveurs.

Une situation cocasse est quand un grand méchant s'appelle avec un nom en F. Comme "Force-Fâche".
- BWAHAHAHAHA ! QUE LE CAUCHEMAR COMMENCE Laughing !
- Meurs, Fo- <perd un point d'illogisme> Fa- <perd un point d'illogisme> ! Argh, tu n'as pas tous les droits dans ce rêve ! Bats-toi donc, Fo- <perd un point d'illogisme> Fa- <perd un point d'illogisme>
- Tu disais Twisted Evil ?
- ffffffffffffffuuuu- <perd son dernier point d'illogisme>

J'ai aimé aussi l'exemple de scénario, avec les changements de contes. On trouve le chat botté avec les mêmes propriétés que le chat du cheshire.
 

[OuroPo] Le Projet d'edophoenix ( Compagnon LJ - EDELJI )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
BAZAR Créatif :: Projets Jeux de Rôles de Rob EDELJI :: autres projets :: Projet Ouropo-
Sauter vers: